Cette page contient du contenu dédié au(x) secteur(s) d'activité suivant(s) :

Le chiffre de la branche

2500

entreprises

Activité de la branche

Le secteur des Industries  et importation du bois concernent plusieurs types d’activités :

  • Produits de scierie : sciage et rabotage du bois
  • Emballage de bois : palettes, emballage léger (cagettes…), tonnellerie, emballage industriel
  • Parquet : fabrication de parquets
  • Brosserie : brosses ménagères, brosses à dents, pinceaux…•Moulures/Encadrement : fabrication de baguettes, moulures, tourets
  • Autres fabrications : fibres de bois et de farine de bois, panneaux de fibragglos, fabrication d’objets en liège (travail du liège dalles, bouchons, agglomérés), articles de pêche (cannes et lignes pour la pêche de loisirs)•Importation et Commerce : importation de bois pour les entreprises dont l’activité principale d’approvisionnement résulte de l’achat à l’importation ou sur les marchés internationaux, commerce de gros de liège et produits en liège

Les principaux métiers et certifications

Les principaux métiers permettant d’exercer ces activités sont les suivants :

  • Chef d’équipe (scierie, tonnellerie, emballage, parquet…etc)
  • Classeur de bois
  • Conducteur(trice) de séchoir
  • Fendeur(euse) de merrains
  • Ingénieur bois
  • Mécanicien(ne)-Affûteur
  • Opérateur(trice) de scierie
  • Technico-commercial(e) produits bois
  • Emballeur
  • Cloueur
  • Opérateur Tonnelier
  • Gestionnaire des parcs à bois
  • Monteur de caisse (caissier)
  • Affuteur
  • Métiers de l’approvisionnement
  • Métiers du commerce
  • Métiers de la logistique

Les principales certifications permettant d’exercer ces activités sont les suivantes :

  • Conducteur de travaux spécialisé en construction bois
  • Responsable gestionnaire des industries du bois
  • Licence Professionnelle Licence Professionnelle Management des Organisations -Spécialité gestion des entreprises de la filière bois
  • Licence Professionnelle Production industrielle spécialité Qualité et processus industriels dans les industries du bois
  • BTS Développement et réalisation bois
  • BTS Productique bois option B : production et gestion industrielle
  • BAC PRO Technicien Constructeur bois
  • BAC PRO Technicien de fabrication bois et matériaux associés
  • TP Technicien études en construction bois
  • CAP Constructeur Bois
  • TP Constructeur bois
  • CAP Encadreur
  • CAP Tonnellerie
  • MC5 Parqueteur
  • CAP conducteur-opérateur de scierie
  • CAP mécanicien conducteur scieries et industries mécaniques du bois option B : mécanicien affûteur de sciage, tranchage, déroulage
  • CAP mécanicien conducteur scieries et industries mécaniques du bois option B : mécanicien affûteur de sciage, tranchage, déroulage
  • BEP bois option scierie
  • BTS technico-commercial spécialité bois, matériaux dérivés et associés
  • Bac pro technicien de scierie

Contexte : évolution, transformations, opportunités identifiées

Tendances d’évolution réglementaires et technologiques

  • le Contrat de filière bois,
  • des investissements dans la recherche et le développement,
  • l’automatisation des process de production,
  • l’intégration du digitale dans l’ensemble des métiers de la branche.

Tendance d’évolutions socio-économiques

  • des entreprises fragilisées dans un contexte international,
  • des entreprises soumises à la conjoncture de la construction,
  • une concentration des entreprises,
  • nouvelles attentes des clients,
  • nouveaux usages du bois.

Les enjeux

  • réduire le nombre de «déchets»,
  • trouver des solutions éco-responsables,
  • développer une économie circulaire,
  • modernisation du matériel,
  • augmentation du volume des ventes,
  • création à forte valeur ajoutée,
  • utilisation des outils du numérique,
  • répondre aux nouvelles attentes des clients,
  • accompagner les entreprises notamment les PME,
  • favoriser les partenariats,
  • utilisation des outils numériques,
  • une pyramide des âges vieillissante
  • des difficultés de recrutement.

Objectifs en matière d'emploi et formation à 3 ans

  • développement de l’alternance,
  • accompagnement de l’évolution professionnelle ou de la reconversion dans les métiers en évolution ou en déclin (peu ou pas de recrutement),
  • développement de l’attractivité du secteur et élargissement du vivier de recrutements pour pallier aux difficultés d’embauche et aux départs à la retraite,
  • problématique de la reprise d’entreprise suite aux départs à la retraite des dirigeants,
  • sensibilisation et intégration des nouvelles technologies dans les organisations(innovation produits, BIM ou automatisation des process de production, développement du e-commerce…).

Les métiers du secteur en vidéos !