Les publics visés en priorité par cet accompagnement :

Sont visés en priorité les apprentis qui relèvent du public suivant :

  • En déficit de compétences comportementales ;
  • En déficit d’aptitudes professionnelles ;
  • En difficulté sociale et économique ;
  • Signataires de contrats d’apprentissage issus du RSMA ;
  • Signataires de contrats d’apprentissage issus de la garantie jeune ;
  • Signataires de contrats d’apprentissage issus de l’école de la deuxième chance ;
  • N’ayant pas atteint ou obtenu de diplôme de niveau 3 (CAP BEP) ou 4 (baccalauréat) ;
  • En situation de handicap (reconnaissance RQTH) ;
  • Résidant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville…

La nature de l'accompagnement

La déclinaison de l’accompagnement social d’apprentis en difficulté est réalisée par le CFA, qui s’engage à mettre en place les actions suivantes :

  • proposer un suivi individualisé renforcé et spécifique à de chaque apprenti ;
  • permettre la reprise de la confiance en soi via notamment en proposant un accompagnement ciblé sur le développement des compétences liées au savoir être et plus généralement aux soft skills ;
  • apporter des réponses adaptées aux problématiques de chaque apprenti, en lien avec des acteurs spécialisés (logement, service sociaux, médecins, etc…), les formateurs, les familles et les maitres d’apprentissage dans les entreprises.

En fonction des problématiques individuelles rencontrées, un soutien financier et/ou logistique est défini.

A titre d’exemple, l’accompagnement peut porter sur une prise en charge financière en terme de  : 

  • Garde d’enfants : Prise en charge de tout ou partie des frais de garde
  • Restauration : Prise en charge des frais de restauration
  • Hébergement : Prise en charge de tout ou partie des frais de loyer ou d’internat
  • Santé :Organisation de visites médicales, accompagnement psychologique, mise en place d’un suivi médical spécifique
  • Gestion des déplacements et de la mobilité sur le territoire : Mobilisation de taxis collectifs, de bus … Financement de frais liés la mobilité des apprentis vers la métropole ou vers d’autres collectivités d’outre-mer

Le financement proposé

Pour toute action facilitant l’embauche ou la bonne réalisation du contrat d’apprentissage sur l’année 2021 : montant forfaitaire de 500 euros par apprenti.

L’objectif d’AKTO est de déployer 560 accompagnements correspondant à autant d’apprentis embauchés au sein de ses entreprises adhérentes.