Tutorat et maître d'apprentissage 1

Nous contacter

Quel est le rôle d’un tuteur ou maître d’apprentissage ?

Référent du nouveau salarié ou de l’apprenti au sein de l’entreprise, le tuteur – ou le maître d’apprentissage – accompagne quotidiennement le jeune durant son parcours dans le service et assure le lien avec l’organisme de formation.

Un rôle central, il est à la fois :

  • le responsable direct de l’alternant ;
  • la personne de liaison avec le centre de formation;
  • la personne en lien avec les services RH de l’entreprise.

Obligation de désignation

La désignation d’un tuteur dans le cadre des contrats de professionnalisation, et de reconversion ou de promotion par l’alternance (Pro-A), est obligatoire.

Lorsque le contrat d’apprentissage est réalisé par une agence d’emploi, un tuteur/maître d’apprentissage doit être nommé à la fois au sein de l’agence d’emploi et de l’entreprise utilisatrice.

De même, lorsque le contrat de professionnalisation comporte des périodes d’acquisition d’un savoir-faire dans plusieurs entreprises, chaque entreprise d’accueil désigne un tuteur.

sauf dans la Branche des cafétérias.

La désignation d’un maître d’apprentissage est également obligatoire pour un contrat d’apprentissage.

Le permis de former

Pour la Branche HCR, la formation de tuteur obligatoire est le Permis de former. Le tuteur doit justifier de l’obtention du Permis de former au moment de la conclusion du contrat. À défaut, la demande de prise en charge sera refusée.

Tout savoir sur le permis de former

Bon à savoir

Si le contrat d’apprentissage ou de professionnalisation est réalisé conjointement avec une agence de travail temporaire, elles peuvent chacune désigner un tuteur ou un maitre d’apprentissage.

Quel intérêt ?