Recrutez des personnes réfugiées avec Hope et Sesame ! 1

Bien sûr, le recrutement des personnes réfugiées est une réponse à vos besoins de main d’œuvre qualifiée sur des métiers en tension. Mais mieux encore, c’est aussi l’occasion de donner un nouveau souffle à vos politiques RH et RSE.

Et c’est justement pour faciliter l’insertion des personnes réfugiées dans l’emploi et répondre à vos besoins en recrutement qu’AKTO vous accompagne avec les programmes Hope et Sésame.

Le programme Hope (Hébergement, orientation et parcours vers l’emploi), un accompagnement proposé sur 8 mois.

Préalablement à l’entrée, jusqu’à 600 heures de cours de français sont dispensées par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII)

Il comprend ensuite :

  • des cours de français et de vocabulaire technique adaptés au métier visé ;
  • un accompagnement social et administratif (avec une aide à la recherche d’un logement) :
  • une aide à l’orientation professionnelle ;
  • un apprentissage du métier en intérim ou en alternance.

2300

personnes réfugiées accompagnées ou en cours d’accompagnement depuis 2016*

72 %

d’insertion durable

83 %

obtention d’un diplôme tout OPCO confondus (Titre complet ou Certificat de compétences professionnelles (CCP)

* sur 25 métiers différents (coffreur bancheur, maçon VRD, soudeur, agent de fabrication industrielle, préparateur de commande, peintre, plaquiste, agent de propreté…), principalement pour la Branche du Travail Temporaire, mais également la Propreté et la Restauration Rapide.

Le programme Sésame c’est :

Un parcours de formation et d’accompagnement social et professionnel similaire au programme Hope, mais qui est quant à lui réservé au secteur des hôtels, cafés, restaurants (HCR).

240

personnes réfugiées accompagnées ou en cours d'accompagnement par AKTO depuis 2020

68 %

d'insertion durable depuis la réouverture des restaurants (suite à la crise sanitaire)

89 %

d'obtention du titre à finalités professionnelle ou bloc de compétences "Commis de cuisine"

Le recrutement de salariés réfugiés : un boost RSE et marque employeur !

Les personnes réfugiées ont souvent fui leur pays dans des conditions extrêmement difficiles. Elles ont parfois tout perdu en arrivant en France. Leur donner l’accès à l’emploi, c’est leur donner la chance de reprendre (enfin) une vie normale. Au-delà de la réponse à vos besoins en recrutement, l’embauche de personnes bénéficiaires de la protection internationale est aussi l’occasion de booster votre démarche RSE et votre marque employeur. D’envoyer un message fort à vos collaborateurs et à vos prestataires par votre soutien à une démarche nationale d’inclusion de ces personnes dans la société.

Ces deux programmes s’adressent aux personnes ayant le statut de réfugié ou bénéficiaire de la protection subsidiaire.  

En tant qu’entreprise, entrer dans l’un de ces programmes c’est l’assurance de recruter des personnes motivées et formées à vos métiers ayant acquis les compétences et les savoirs-être requis.  

 Vous hésitez encore à recruter des personnes réfugiées ? Laissez-vous convaincre par une agence d’intérim engagée et par le témoignage d’un jeune maçon originaire du Soudan ayant trouvé sa place en entreprise.  

Vanessa-Geslin-1

Grâce à Hope, nos entreprises clientes ont résolu leur problème de main d’œuvre et plus encore

Vanessa Geslin, chargée d’insertion professionnelle, Oxygène Interim

 « Notre agence d’intérim a déjà l’habitude de travailler avec des personnes réfugiées. Hope permet d’accompagner durablement et sur tous les aspects nos entreprises clientes dans ce type de recrutement. Sans cet accompagnement quasi sur-mesure, elles n’auraient pas embauché ce public particulier.

Nous sommes en lien avec de grands groupes, mais aussi des TPE/PME, plus précisément dans le secteur des TP et BTP et qui toutes font face à une grande pénurie de main-d’œuvre. Certaines étaient inquiètes, notamment pour la compréhension des consignes de sécurité. Au final, elles sont agréablement surprises par la motivation des personnes réfugiées et leur envie de progresser.

Nous prenons en charge l’accompagnement social, la formation FLE (Français et langues étrangères) et la formation métier dispensée par l’Afpa. Les entreprises s’impliquent aussi dans l’inclusion des salariés dans leurs équipes et tout cela créé un réel cercle vertueux. Cela fonctionne aussi grâce à la belle implication de tous les acteurs, des centres de formation et d’AKTO, toujours à l’écoute de nos besoins et très réactifs. C’est vraiment appréciable. »

Oxygen Interim est une Entreprise de travail temporaire d’insertion (ETTI) multi secteur.

« J’ai fui mon pays en guerre en 2017.  D’autres réfugiés m’ont appelé pour me parler d’un dispositif permettant d’apprendre le Français et un métier. Je suis allé à Toulouse pour suivre le programme Hope et me former au métier de maçon VRD (travaux publics).

C’était difficile au début, mais j’ai appris beaucoup de choses sur le métier, les normes et termes techniques à connaître.

Aujourd’hui, je vis et travaille dans une petite entreprise familiale qui m’a très bien accueilli. Je suis en intérim d’insertion chez eux et tout se passe bien. Plus tard, j’aimerais être carreleur ou peintre en bâtiment. On verra bien. En attendant, je suis heureux d’être en France, de pouvoir travailler et vivre ici en sécurité. Ce programme m’a vraiment aidé à prendre un nouveau départ. »

mohiedden-1

Je suis heureux d’être en France et d’y travailler !

Mohiedden Khamil Ibrahim, 31 ans, maçon originaire du Soudan

500 parcours de formations pour les réfugiés ukrainiens

De nombreuses entreprises adhérentes d’AKTO ont souhaité intégrer à leurs équipes des personnes réfugiées originaires d’Ukraine.

Près de 500 parcours de formation (Contrats d’insertion professionnelle intérimaire-CIPI) seront ainsi signés cette année avec des Entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI).

Ces articles peuvent vous intéresser