Agir contre l’illettrisme aux côtés de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI)

Cette page contient du contenu dédié au(x) secteur(s) d'activité suivant(s) :

L’illettrisme, c’est quoi ?

Selon l’ANLCI, on parle d’illettrisme pour des personnes qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base, pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante

Qu’est-ce que l’Agence Nationale de Lutte contre l’illettrisme (ANLCI) ?

L’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme – ANLCI – a été créée il y a 20 ans sous la forme d’un groupement d’intérêt public, dans le but de fédérer et d’optimiser les moyens de l’État, des collectivités territoriales, des entreprises et de la société civile en matière de lutte contre l’illettrisme. Dans ce cadre, l’ANLCI mobilise et travaille avec et pour ceux qui agissent au niveau institutionnel et sur le terrain pour prévenir et lutter contre l’illettrisme.

La mission de l’ANLCI s’articule autour de 3 grands axes :

  • mesurer pour mieux connaître les personnes concernées par l’illettrisme et offrir aux décideurs une vision claire des besoins;
  • coordonner les décisions et les actions sur les territoires et en évaluer les impacts;
  • outiller et faire connaître ce qui marche : pour permettre à la prévention et à la lutte contre l’illettrisme de changer d’échelle.

Plus d’infos sur l’ANLCI

En savoir plus sur la situation de l’illettrisme en France

Illettrisme & compétences de base : pourquoi et comment agir en entreprise ?

Illettrisme & compétences de base : pourquoi et comment agir en entreprise ?

Un partenariat historique entre AKTO et l’ANLCI

Un accord cadre à venir

Depuis plus de 10 ans, les anciens OPCO qui constituent AKTO aujourd’hui avaient signé des accords cadre avec l’ANLCI pour structurer et valoriser les actions conduites en partenariat. Un nouvel accord-cadre entre l’ANLCI et AKTO sera signé en 2021 afin de permettre le déploiement d’actions de sensibilisation à la lutte contre l’illettrisme, d’accompagner les entreprises dans le repérage des salariés concernés et de mobiliser les solutions de formation spécifiques sur les compétences de base.

AKTO est membre du bureau et de l’assemblée générale du GIP de l’ANLCI

À ce titre AKTO participe à la définition des actions conduites par l’ANLCI notamment aux côtés des ministères du travail, de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, de la Culture, des Outre-mer, de la Cohésion sociale et de la Justice.

Les actions mises en place pour lutter contre l’illettrisme aux côtés de l’ANLCI :

Parce que pour évoluer professionnellement et accéder à la formation les salariés ne maîtrisant pas les compétences de base rencontrent plus de difficultés que les autres, AKTO a développé des outils et services aux côtés de l’ANLCI.
Ces outils s’adressent aux entreprises et salariés en difficultés sur les savoir de base et permettent :

  • d’accompagner les entreprises dans le repérage des personnes en difficulté avec les savoirs de base;
  • mesurer les compétences à acquérir pour développer l’autonomie et l’évolution professionnelle des salariés;
  • professionnaliser des organismes de formation à une meilleure prise en charge de ces publics à travers de ingénieries pédagogiques dédiées;
  • financer les projets de formation, contextualiser des référentiels de certification (CléA de branches) …

Bon à savoir

Pour susciter une prise de conscience sur l’existence de l’illettrisme dans le monde du travail, l’ANLCI et l’ANDRH (Association Nationale des DRH) a produit un guide « Développer les compétences de base des salariés, des solutions existent ».

Quelques actions phares en 2020

evagill_textes_bande

Participation de la branche du Travail temporaire au projet «  Coopérative des solutions » piloté par l’ANLCI avec le soutien du FSE

Cette démarche visait à réunir des entreprises de travail temporaire pour identifier les freins d’accès à la formation des salariés intérimaires en situation d’illettrisme.

Parmi les pistes dégagées, il y a la volonté de constituer un réseau de salariés permanents référents “compétences clés” dans les agences d’intérim, de mieux identifier les impacts de l’illettrisme sur la performance et l’activité des entreprises du travail temporaire et enfin de rendre lisibles et accessibles les outils et ressources à disposition des entreprises pour former leurs salariés.

Organisation de 2 webinaires durant les journées nationales de lutte contre l’illettrisme :

  • pourquoi et comment développer les compétences de base de vos salariés ?
  • quels outils pour mesurer les besoins de formation de vos salariés ?

423 entreprises ont participé à cette sensibilisation sur les 3 dates proposées.

Le développement de l’outil de diagnostic numérique Ev@gill

Cet outil permet aux entreprises et aux organisations de toutes tailles, de tous secteurs de mesurer les risques possibles de situation d’illettrisme en entreprise.

Au vu des résultats et des priorités retenues par l’entreprise, des ingénieries sont proposées (accompagnement, positionnement, évaluations, parcours de formation etc.).

À noter : Le développement du diagnostic numérique Ev@gill a fait l’objet du soutien financier d’AKTO

Pour aller plus loin, en partenariat avec l'ANLCI…

Les autres partenaires d'AKTO