Propreté et services associés

13 000
Entreprises*
540 000
Salariés
16 Mds€
Chiffre d'affaires

* qui emploient au moins 1 salarié

Chiffres clés 2020

Activités de la branche Propreté

Le secteur regroupe une multitude d’activités de services aux entreprises et aux collectivités. Le marché est segmenté en 3 grandes activités :

  • Le nettoyage classique (80 %) : activités d’entretien courant, de rénovation ou de remise en état en milieu tertiaire (bureaux, locaux administratifs, commerciaux) et immobilier (habitations collectives publiques ou privés) ou de distribution (magasins, hypermarchés…) ;
  • Le nettoyage spécialisé (15 %) : activités de nettoyage en milieux soumis à des normes spécifiques : la santé (hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, salles d’opération, …), l’industrie (agroalimentaire, pharmaceutique, …), l’ultra-propreté (salles blanches et salles à empoussièrement contrôlé), la vitrerie en hauteur
  • Les services associés à la Propreté (5 %) : élargissent l’offre commerciale vers des activités connexes comme les espaces verts, les travaux spécifiques de première maintenance immobilière ou encore le multiservice

Quelques particularités

  • Les activités de la Propreté s’exercent dans des conditions d’emploi spécifiques : prestations réalisées souvent en horaires décalés mais volonté d’évoluer vers le travail en journée, temps partiel, multiples employeurs et multi-sites qui s’expliquent par la nature des cahiers des charges et la commande des clients.
  • Le transfert de marchés d’une entreprise à une autre s’accompagne de la garantie de maintien dans l’emploi du salarié (disposition de l’article 7 et suivant de la Convention collective nationale).
  • Les prestations sont réalisées par des agents de service (90 % des effectifs) managés par un encadrement intermédiaire (chef d’équipe et maîtrise d’exploitation : 5,8 % des effectifs).

Au-delà du geste technique, les prestations de propreté font également appel à des compétences relationnelles et servicielles (attitudes de service) et organisationnelles afin de satisfaire au mieux la qualité attendue par l’utilisateur final (client, usager).

 

Les métiers de la branche

Les métiers de la branche Propreté sont répartis en 3 familles :

  • Entretien courant, de rénovation ou de maintenance de locaux en milieu tertiaire ou spécifique : agent de propreté, agent machiniste classique, agent d’entretien et de rénovation, agent de petite maintenance multi-technique immobilière, agent de propreté en milieu hospitalier, agent en espaces verts, laveur de vitres – travaux en hauteur ;
  • Encadrement, management des équipes, gestion de sites, développement commercial, direction d’agence : chef d’équipe propreté, chef d’équipe propreté et maintenance multi-technique immobilière, chef de site, responsable de secteur, responsable d’exploitation, responsable d’agence ;
  • Qualité, sécurité, développement durable : technicien qualité, sécurité et développement durable.

Pour en savoir plus sur les métiers de la propreté, rendez-vous sur itinéraire propreté, un site dédié au monde de la propreté.

Les certifications associées aux métiers

8 CQP (certificats de qualification professionnelle), dont les 6 principaux sont :

  • Agent machiniste classique
  • Agent d’entretien et de rénovation
  • Laveur de vitres
  • Chef d’équipe
  • Maîtrise : Chef de sites / Responsable de secteur

Filière diplômante Propreté :

  • CAP Agent Propreté Hygiène
  • Bac Pro Hygiène Propreté Stérilisation
  • BTS Métiers de services à l’environnement
  • Titre de Responsable développement Hygiène Propreté et Services (niveau Bac+3)
  • Titre Management du développement Multi Services (Bac+5)

Le contexte économique

Beaucoup d’évolutions et de transformations de ces dernières années ont un impact sur le secteur de la propreté et des services associés :

  • Une modification des métiers qui tendent vers une dimension plus servicielle et de partenariat (et non plus de sous-traitance)
  • L’évolution de la politique RSE Santé Sécurité
  • Le développement du travail en journée qui nécessite d’adapter les métiers et leur formation
  • Un développement du numérique dans certains métiers et chez les clients, avec par exemple l’apparition de bâtiments connectés, ainsi que l’apparition de certains robots
  • Un secteur très impliqué pendant la crise sanitaire due à la COVID-19

Les priorités de formation

 

En vue de réduire les inégalités d’accès à la formation, de favoriser l’évolution des compétences au regard de l’évolution des métiers occupés et de sécuriser les parcours professionnels des salariés de la branche, les partenaires sociaux de la branche de la Propreté ont définis des niveaux de priorités en matière de formation en faveur des publics prioritaires.

Les publics prioritaires :
  • L’ensemble des agents de service, en particulier les femmes, les jeunes et les seniors
  • L’encadrement intermédiaire (chef d’équipe, maîtrise), les cadres, et les employés administratifs
Les actions prioritaires par ordre d’importance :
  • La lutte contre l’illettrisme (Compétences clés en situation professionnelle) et plus largement les actions visant les certifications Maîtrise des Compétences Clés de la Propreté et CléA
  • L’accès aux 8 Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) créés par la branche
  • La prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) par la mise en place notamment de parcours de formation Acteur Prévention Secours Propreté donnant lieu à la délivrance d’un certificat par l’OC Propreté (organisme certificateur de la branche) et l’INRS
  • De meilleures pratiques environnementales contribuant à réduire l’impact sur l’environnement des opérations de propreté

Une contribution conventionnelle a été créée depuis 2015 pour favoriser le développement de la formation et soutenir la politique de certification.

Règles de prise en charge
Consulter les règles de prise en charge

Ressources

Téléchargez le rapport d’activité 2020 de la branche Propreté

 

Convention collective nationale des entreprises de propreté et services associés n° 3173 Propreté – IDCC 3043

Codes NAF : – 8121Z – Nettoyage courant des bâtiments – 8122Z – Autres activités de nettoyage des bâtiments et nettoyage industriel – 8129B – Autres activités de nettoyage n.c.a – 9601A – Activité de nettoyage à domicile de moquettes, tapis, tentures et rideaux relevant du code APE 96.01A

Titre des accords : – Accord relatif sur la formation professionnelle tout au long de la vie, Avenant N°7 de la CCN des entreprises de Propreté et services associés qui modifie l’article 5 de la CCN (2 juillet 2015 étendu par arrêté du 23 février 2016)