Quand la formation est au service de l’insertion des réfugiés

AKTO, au travers de ses réseaux, s’engage à soutenir les projets d’insertion professionnelle des personnes réfugiées en France. Ainsi, le projet Sésame, porté par le réseau Fafih et le projet HOPE, initié par le réseau Faf.tt, sont des exemples de ce que AKTO peut créer comme synergies autour de projets solidaires.

L’insertion professionnelle de publics de réfugiés a été l’un des premiers appels à projets auxquels a répondu AKTO. « L’engagement de certaines de nos branches professionnelles adhérentes envers le public des réfugiés est unanime.

Sésame ouvre les portes des métiers de la restauration

Dans un pays que l’on ne connaît pas, dans une langue que l’on apprend et après des moments de vie éprouvants, il est parfois difficile de trouver les clés pour mener à bien son projet professionnel. Pour tous ceux qui souhaitent s’engager dans la restauration, le programme Sésame permet de se former en alternance et d’apprendre le français tout en bénéficiant d’un accompagnement à la recherche d’un emploi pendant et après la formation.

Sésame s’adresse aux demandeurs d’emploi bénéficiaires d’une protection internationale*. Le programme est porté par AKTO – Réseau Fafih, en partenariat avec le Refugee Food Festival et le cabinet de conseil en recrutement Envergure.

276 personnes seront formées aux métiers de commis de cuisine notamment, via des parcours de 750 heures, d’ici à 2022. Des cours de Français Langues Etrangères et un accompagnement faciliteront encore l’intégration des candidats au sein des entreprises.

Le parcours, d’environ 350 heures, comporte une phase de sourcing, un positionnement des publics au regard de leurs projets, une POE qui permettra de travailler sur la formation en français, en situation professionnelle et en immersion en entreprise. Il est complété de 400 heures, dont 120 heures en entreprise pour acquérir les techniques métiers qui composent les blocs de compétences du CQP commis de cuisine.

Quatre Régions sont concernées :

  • Bourgogne – Franche-Comté,
  • Bretagne,
  • Grand Est
  • et Île-de-France.

Les employeurs seront accompagnés par les experts RH et formation d’AKTO-Réseau Fafih, pour accueillir et intégrer durablement les candidats.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Hope : un programme d’intégration complet et d’envergure

Dans Hope, il y a « l’espoir » mais il y a surtout Hébergement, Orientation et Parcours vers l’Emploi ; un acronyme qui résume bien l’ambition de ce projet, né en 2017 et porté par le Ministère de l’intérieur, la Direction des étrangers en France (DGEF) et le Ministère du travail.

Le programme comprend 4 mois de formation en français et aux métiers, puis 4 mois de contrat de professionnalisation au sein d’entreprises des secteurs du BTP, de l’industrie, de la restauration rapide, de la grande distribution ou du spectacle vivant par exemple. Tout au long de ces 8 mois, les candidats sont hébergés et accompagnés socialement, ce qui leur permet de se consacrer pleinement à leur projet professionnel.
Le projet Hope réunit donc tout un ensemble d’acteurs publics et privés, engagés à faire aboutir leur projet. Ainsi, AKTO-Réseau Faf.tt (initiateur et coordinateur) et AKTO-Réseau Opcalia financent les formations et mobilisent les entreprises accueillant les réfugiés en fin de parcours.

Le dispositif prend de l’envergure, puisque ce sont déjà 1000 réfugiés qui ont été accompagnés en 3 ans. Cette année, l’objectif est fixé à 750 personnes formée en plus ; un développement encouragé sans doute par les bons résultats du programme, puisque 85 % des candidats obtiennent leur certification professionnelle et 65 % deviennent salariés dès la fin de la formation.

*Personne bénéficiant du statut de réfugié ou de la protection subsidiaire accordée par l’OFPRA