Recruter une personne en situation de handicap, c’est avant tout recruter les bonnes compétences dont vous avez besoin.
Selon la situation, des moyens de compensation peuvent être proposés et mis en œuvre pour aménager le poste de travail.

Pour en savoir plus sur qu’est-ce qu’un handicap ou quelle est l’obligation d’emploi de votre entreprise :

En savoir plus sur le handicap

Pour en savoir plus sur les idées reçues sur le handicap et les outils pour vous accompagner :

Changer de regard sur le handicap

Un diagnostic pour vous accompagner efficacement

93 %

des employeurs ayant embauché une personne handicapée se déclarent satisfaits

87 %

des salariés travaillant avec des collègues handicapés trouvent leur présence enrichissante

AKTO, avec l'appui de ses partenaires, vous accompagne de la définition de votre besoin en recrutement à l'intégration du salarié au sein de votre entreprise

Vous informer pour mieux repérer, recruter et intégrer au sein de votre entreprise :

AKTO en lien avec ses partenaires met en place de nombreuses actions, en France Métropolitaine et dans les Outre-mer :

Vous aider à choisir le meilleur dispositif pour recruter

Afin de recruter un salarié TH formé à vos métiers, plusieurs dispositifs s’offrent à vous. Votre conseiller AKTO vous aide à mobiliser le dispositif le plus adapté.

evenement

Vous recherchez un événement près de chez vous ?

Pour trouver et participer à un événement (webinaire, rencontre, jobdating, etc.) près de chez vous sur la thématique de handicap, rendez-vous sur l’agenda :

Accéder à l’agenda

Les clés de réussite du recrutement en 3 étapes

Etape 1 : préparer son recrutement en amont

  • Informez-vous sur le sujet via AKTO et ses partenaires : les aides mobilisables pour votre entreprise en fonction des besoins identifiés et la sensibilisation des managers et des salariés pour mieux intégrer les personnes en situation de handicap.

Changer de regard sur le handicap 

  • Définissez tous les contours du poste grâce à une fiche de poste détaillée avec les missions à effectuer, les compétences attendues. Précisez les conditions de travail sur lesquelles le candidat va évoluer afin de s’assurer qu’elles sont compatibles avec son handicap.

Des outils pour faciliter vos recrutements en alternance 1

Etape 2 : réaliser un bon recrutement

  • Elargissez votre recherche de candidat en communiquant auprès des partenaires sur vos offres d’emploi, votre ouverture au recrutement des personnes en situation de handicap et participer aux événements de votre région (Forum, job dating…).

    Accéder à l’espace emploi de l’Agefiph

  • Recrutez le candidat pour ses compétences et ses expériences en adéquation avec la fiche de poste plutôt que pour ses diplômes. Il est aussi important de voir la transférabilité des compétences par rapport au métier visé.
  • Pendant l’entretien, créez un climat de confiance avec le candidat en lui présentant votre engagement en matière d’emploi des personnes en situation de handicap (démarche RSE). Le candidat doit comprendre qu’au sein de votre entreprise ce n’est pas un sujet tabou et qu’il peut en parler ! Donnez-lui également toutes les informations nécessaires à sa prise de poste (intégration, aménagement du poste, présence ou non d’un référent handicap, etc.) afin de le rassurer sur son arrivée et son intégration au sein de votre entreprise.
  • Interrogez le candidat sur ses contre-indications médicales, ses limitations, les conséquences de son handicap par rapport à l’environnement de travail dans lequel il va évoluer afin de s’assurer que le poste convienne à son handicap ou qu’il est aménageable.
    Si un aménagement doit être mis en œuvre, appuyez-vous sur les partenaires, les aides et les services disponibles pour accompagner votre entreprise et le candidat dans la mise en œuvre de solutions de compensation (matériels, organisationnels…).

Bon à savoir

Lors de l’entretien d’embauche, vous pouvez questionner sur le handicap et ses conséquences . Pour cela, basez-vous sur la fiche de poste pour identifier les limitations possibles : « Compte-tenu du poste que je viens de vous présenter, avez-vous des limitations pour occuper ce poste et réaliser les tâches que nous souhaitons vous confier ? Si oui, est-ce que vous avez besoin d’aménagement ? »
Cependant, vous n’avez pas à demander à la personne de quelle nature et quelle origine est sa pathologie. Par exemple : « de quoi souffrez-vous ? quel est le nom de votre maladie ? êtes-vous beaucoup absent ? »

Etape 3 : organiser l’arrivée du nouveau salarié

  • Avec l’accord du nouveau salarié et en fonction de son handicap, sensibilisez les équipes en interne sur votre engagement en matière d’emploi des personnes en situation de handicap (et/ou démarche RSE)et les informer de son handicap en amont de son arrivée afin de répondre si besoin à leurs questions.
  • Organisez une visite de vos locaux et une présentation des équipes afin de pouvoir l’intégrer au mieux dans votre entreprise et avoir un premier contact avec l’ensemble des équipes.
  • Si vous en avez un, organisez une rencontre avec le référent handicap de votre entreprise afin de rassurer le nouveau salarié sur son intégration.

Pour vous aider et vous accompagner tout au long des démarches, plusieurs partenaires sont là en fonction de vos besoins !

Les outils AKTO

Voir tous les outils

Source des chiffres : Agefiph

Vos préférences enregistrées :

Grâce aux préférences sélectionnées, vous bénéficiez d’une navigation personnalisée !