Quel est le rôle d’un OPCO ?

Les opérateurs de compétences sont des organismes d’accompagnement à la formation professionnelle. Depuis le 1er avril 2019, les OPCO remplacent les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA).

Ces OPCO financent la formation professionnelle de tous les salariés. Ils sont sollicités pour les missions principales suivantes :

  • Financer les contrats en alternance d’apprentissage, de professionnalisation, les dispositifs de promotion ou de reconversion par l’alternance ou le Pro-A ;
  • Accompagner les petites entreprises dans leur transformation et les salariés dans leur évolution ;
  • Apporter un appui aux branches professionnelles pour établir la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC), déterminer les niveaux de prise en charge et les accompagner dans leur mission de certification ;
  • Offrir une expertise sur les problématiques métiers et emploi avec les connaissances de chaque secteur.

France Compétences, un rôle clé pour la transformation et l’offre de formation

Le 5 septembre 2018, une réforme appelée « la loi ‘Avenir professionnel’ » est créée pour la formation professionnelle, de l’apprentissage, l’assurance chômage, l’emploi et l’insertion pour donner naissance à un nouvel organisme : France Compétences. Cet organisme est constitué de cadres de l’Etat ou de personnes désignées par l’Etat.

Ce dernier regroupe à lui seul différentes structures :

  • Le Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation professionnelle (Copanef) ;
  • Le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours professionnels (FPSPP) ;
  • La Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP).

France Compétences joue un rôle clé dans la transformation de l’offre de formation. Cet organisme participe à la construction des titres, des diplômes professionnels et assure la répartition ainsi que le versement des fonds mutualisés de la formation professionnelle et de l’alternance aux OPCO pour le financement des contrats d’apprentissage, de professionnalisation et reconversion ou promotion par l’alternance (Pro-A) et pour l’aide au développement des compétences au bénéfice des entreprises de moins de 50 salariés.

Pour en savoir plus sur la loi « avenir professionnelle »

Quels sont les différents OPCO présents ?

Les 11 OPCO existants

AKTO, l’OPCO représentants 27 branches professionnelles

AKTO réunit 27 branches professionnelles qui ont en commun des métiers où l’humain, la maîtrise des compétences techniques et le relationnel sont au cœur des prestations et qui font face à des mutations ainsi qu’à des enjeux de transformation.

Voici la liste des 27 secteurs d’activités adhérents à AKTO :

Activités du déchet

IDCC 2149

Autoroutes

IDCC 2583

Cafétérias

IDCC 2060

Commerces de gros

IDCC 573

Commerces de quincaillerie

IDCC 731 et 1383

Enseignement privé indépendant

IDCC 2691

Enseignement privé non lucratif

IDCC 3218,

Entretien et location textile

IDCC 2002

Exploitations forestières et scieries agricoles

Hôtels, cafés, restaurants

IDCC 1979

Industries et importations du bois

IDCC 158

Manutention et nettoyage aéroportuaire

1391

Organisme de formation

IDCC 1516

Personnel de l'église

IDCC 5017

Portage salarial

IDCC 3219

Prévention, sécurité

IDCC 1351

Propreté et services

IDCC 3043

Restauration collective

IDCC 1266

Restauration ferroviaire

IDCC 1311

Restauration rapide

IDCC 1501

Service de l'eau et assainissement

IDCC 2147

Transport et travail aérien

IDCC 1944 et 0275

Travail Temporaire

IDCC 1413 et 2378

Autres entreprises adhérentes AKTO

La liste des autres OPCO

10 autres opérateurs de compétences sont agréés depuis le 1er avril 2019 pour accompagner des entreprises dans leur formation professionnelle. Chaque OPCO possède des secteurs d’activités distincts :

  • Afdas pour la culture, les médias, la communication, la télécommunication, l’industrie créative, le sport, le tourisme, les loisirs et le divertissement
  • Atlas pour les assurances, le conseil et les services financiers
  • Ocapiat pour les entreprises et exploitations agricoles, dans le secteur alimentaire et les activités maritimes
  • Uniformation pour les services à la personne, l’insertion, le sport, l’enseignement et la formation
  • Constructys pour le bâtiment, les travaux publics, le négoce de bois et matériaux de construction
  • Opcommerce pour les branches du commerce
  • Opco2i pour les industries pharmaceutiques, chimiques, métallurgie et papiers-carton
  • Opco Mobilités pour les transports routiers, maritimes et automobiles
  • Opco EP pour les entreprises de proximité
  • Opco Santé pour les professions de la santé et du médico-social

Comment savoir de quel OPCO je dépends ?

Trouver mon OPCO grâce à mon numéro d’IDCC

Chaque convention collective nationale correspond à un identifiant de convention collective (IDCC), un code unique attribué par le Ministère du travail permettant l’identification d’une convention. Pour connaître l’OPCO pour financer votre formation, vous aurez besoin de votre code IDCC.

Pour trouver votre code IDCC, il suffit de :

  • Le repérer sur la fiche de salaire ;
  • Demander à son employeur, aux délégués du personnel ou au CSE ;
  • Effectuer une recherche en s’aidant du code APE/NAF ;
  • Contacter l’inspection du travail de votre département.

Trouver mon OPCO grâce à mon numéro de SIREN

Si vous ne connaissez pas votre code IDCC, AKTO vous propose de trouver votre OPCO sur la base de votre numéro de SIREN.

Découvrez en quelques clics si AKTO est votre opérateur de compétences avec notre outil en ligne !

Un problème technique est survenu,

merci de réessayer ultérieurement.

Comment se faire financer par un OPCO ?

Vous avez trouvé votre OPCO ? Vous êtes désormais prêt à être accompagné par le bon interlocuteur. Les modalités de financement peuvent varier d’un OPCO à un autre en fonction du dispositif de formation choisi, de la taille de votre entreprise, du public formé et du secteur d’activité.

Découvrez ici les différentes modalités de financement proposées par AKTO ainsi que les règles de prise en charge qui s’appliquent à votre secteur d’activité.

 

Pensez à contacter les conseillers formation ! Ils sont à votre écoute et en mesure de vous proposer le dispositif et le montage financier le plus approprié pour votre entreprise.